Composition de l’intitulé des fiches

Le nom/titre de chaque fiche est rédigé en commençant par le critère le plus large (compagnie ferroviaire) et en terminant par le plus précis (l’immatriculation). Entre les deux, est suivi un ordre hiérarchie qui s’est imposé par les nécessités pratiques du recensement. : type (machine, voiture, wagon) ; catégorie (type de machine, série de voiture, catégorie de wagon) ; numéro ; localisation.

Dans certains cas de manque d’information deux procédés sont appliqués :
– insertion d’un élément descriptif atypique (ex : une couleur)
– remplacement d’un élément descriptif par xxxxx afin de signaler que cet élément est manquant

Exemples :

– Midi A8 OCEM 80 87 97 908 50 2 – SNCF Juvisy
– Industr. wagon spécial porte-essieux – Petite Rosselle
– P.O. Midi sud-ouest modernisée xxxx – SNCF Ambazac 2015
– SNCF Bruhat B10t 44 586 – TT du Cotentin
– xxxx wagon bifoudre xxxx – Romanèche-Thorins

Le matériel qui n’est pas en écartement normal (VN) est mentionné avec un préfixe, tel que “VM” pour voie métrique, ou V– (“–” étant l’écartement en centimètres), soit :

– VM Midi Cerdagne voiture ZRB 20 023 – Train Jaune
– V60 Tram. Pithiviers-Toury voiture V 6 – Pithiviers